Pages

Après Soft-Shake et avant Devoxx, petit tour du côté de Nice pour une nouvelle conférence autour de Java et du Web : le RivieraDev !

Avec Mathilde, nous avons présenté Node.js : overview général, concepts, modules, outils et live coding. Je vous renvoie vers le compte-rendu live de Nicolas du Touilleur-Express. Et bien sûr, les slides sont disponibles sur slideshare :

 

Soft-Shake 2011Bonne nouvelle : il y aura du Node.js au menu de la conférence Soft-Shake 2011 !

En effet, après le JUG Summer Camp et l’optimisation des sites web mobile, j’aurai le plaisir de présenter, avec Mathilde Lemée, le fameux framework dont je parle si souvent sur Web Tambouille à savoir Node.js : concepts, exemples, frameworks, outils…

Cette présentation sera suivie par un Hands On de 2h pour “mettre les mains dedans”. Si vous avez manqué la marmite #3 (slides disponibles ici) et que vous avez envie de faire du Node.js, c’est le moment de vous rattraper !

Pour plus d’informations sur la conférence, où l’on parle aussi Agilité, Java et Microsoft, je vous renvoie vers cet article des JDuchess.

Venez nombreux !

JUG Summer Camp 2011L’édition 2011 du JUG Summer Camp de La Rochelle vient de s’achever et ce fut un très bon cru ! Les sessions étaient très variées : Java 7, Cloud, Oracle, OSGi, Dojo… mais aussi une session Optimiser votre site Web sur mobile que j’ai présentée lors de cette journée.

Si vous avez manqué l’évènement, voici un petit résumé sur le site de Claude Falguière.

Et, en attendant l’upload des vidéos sur Parley’s, voici les slides de cette présentation (disponible sur slideshare) :

 

 

Encore merci à toute l’équipe du JUG Summer Camp (Orianne, Jérôme et tous ceux que j’oublie) pour cette superbe édition. Vivement 2012 !

Apache Commons LangQuelles sont les librairies que tout bon développeur Java a déjà utilisées au moins une fois dans ses applications ? Oui, je parle bien sûr des fameuses Apache Commons !

Véritables bibliothèques génériques/réutilisables, elles nous permettent de gagner un temps précieux sur des snippets de code de tous les jours. Mais surtout : elles nous évitent un nombre de bugs incalculables ! Terminée donc l’écriture d’un code maison bien souvent buggé pour l’escaping, la suppression de caractères spéciaux en début et fin de chaîne, la gestion d’un paramètre null que l’on peut facilement oublier ou bien encore la copie d’un fichier d’un emplacement à un autre (ouverture/fermeture des Stream, gestion du path selon l’OS…), déléguons plutôt cela aux Commons qui sont reconnues pour faire cela et surtout pour le faire bien.

Parmi les plus connues et utilisées (regardez donc dans votre classpath), on peut citer : commons-collections (non, on ne troll pas avec guava svp Wink)commons-configurationcommons-dbcpcommons-digestercommons-iocommons-loggingcommons-validator et, le sujet de cet article, commons-lang qui est sortie le 19 juillet dernier en version 3.0. Au menu :

Introduction
lang3.*
lang3.concurrent.*
lang3.builder.*
lang3.reflect.*
lang3.mutable|tuple.*

Conclusion

Ryan Dahl et Moi :-)A l’occasion du Paris Node Meetup hébergé par Jolicloud, j’ai pu rencontrer Ryan Dahl qui n’est autre que le créateur de Node.js.

Vous savez, le framework dont je n’arrête pas de vous parler sur Web Tambouille (sur la série d’articles mais pas seulement).

Et, pour votre plus grand plaisir Wink, j’ai pu lui poser quelques questions sur Node et son écosystème.

Petit résumé !